Retour à la page d'accueil du site
Menu
Vocalisation du contenu
Un partenariat pour les abeilles

Un partenariat pour les abeilles

La ville de Saint-Julien et l'UNAPLA renouvellent leur partenariat pour la protection des abeilles.
Publié le dimanche 01 janvier 2017

Les abeilles domestiques et sauvages contribuent à la pollinisation de 80 % des espèces de plantes à fleurs. En France, environ 70 % des 6 000 espèces de plantes recensées, sauvages et cultivées, sont pollinisées par les insectes pollinisateurs, dont les abeilles.

Depuis plusieurs années, la ville de Saint-Julien de Concelles leur porte une attention particulière avec l'installation de 3 colonies au plan d'eau du Chêne. L'environnement naturel de ce site ainsi que son exposition en font un lieu privilégié pour l'activité des butineuses. L'entretien des ruches est prévu par une convention de partenariat entre la ville de Saint-Julien de Concelles et l'Union des Apiculteurs de Loire-Atlantique (UNAPLA). Mardi 18 avril, les deux parties ont renouvelé cette convention pour une durée de 3 ans.

SignatureConvention
De gauche à droite, Jean-Pierre Marchais, adjoint à l'environnement, Thierry Agasse, maire de Saint-Julien, Joël Brochard, président de l'UNAPLA.

Un apiculteur à Saint-Julien


Dans le cadre de ce partenariat l'UNAPLA s'engage à mettre à disposition de la commune un apiculteur. Au quotidien, c'est Stéphane Logeais, apiculteur concellois affilié à l'UNAPLA qui veille sur les ruches de la commune. Il intervient tout au long de l'année et notamment au printemps pour vérifier le bon développement des abeilles, limiter l'essaimage, etc. Au mois d'août, il prépare la récolte du miel. Au moment propice, il extrait le miel. Ce dernier mature pendant deux semaines avant d'être mis en pot et rapporté à la mairie de Saint-Julien.

Sensibiliser les enfants


L'un des points de la convention comprend des animations sur l'abeille dans les écoles. Chaque année des rencontres auprès des écoliers concellois sont organisées avec les classes de CP, CE1 et CE2 de l'école Jean Brelet et les enfants du CP au CM2 de l'école Gabriel Deshayes. Les enfants, selon leur âge, apprennent comment une abeille devient reine, son cycle de vie, le travail de chaque abeille dans la ruche, la différenceentre le nectar et le pollen. Le rôle inestimable des abeilles dans la pollinisation des plantes et leur importance dans l'environnement est également abordé. Des idées sont aussi proposées aux enfants pour leur apprendre à sauver cette espèce de plus en plus en danger.

Le coût de la convention


Pour l'entretien des ruches et les divers points compris dans la convention, la ville s'engage à verser 2 250 € par an pendant 3 ans.
Les journées d'animation auprès des écoles ont, quant à elles, un coût de 250 € par journée.

+ d'infos : Mairie 02 40 54 10 40

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes