Retour à la page d'accueil du site
Menu
Vocalisation du contenu
Quand Sifflait le train du Petit Anjou

Quand Sifflait le train du Petit Anjou

En 1899, la Compagnie des Chemins de fer d'Intérêt local de l'Anjou crée une liaison Nantes-Cholet : le train du Petit Anjou. Le réseau couvre le département du Maine et Loire. La ligne dessert Saint-Julien jusqu'en 1947. Une époque qui a marqué la société concelloise …

Lors de son ouverture, "La Ligne" à voie étroite venant de Nantes, par Saint-Sébastien et Haute et Basse-Goulaine, arrive à la station d'Embreil, puis gagne le bourg, avant de poursuivre vers le Loroux.

Ce train à vapeur offre un service voyageur 1ères et 2èmes classes dans des voitures couvertes garnies et fermées à glace. L'été, on roule fenêtres ouvertes. Attention aux escarbilles !

Agents de la Compagnie, les cantonniers entretiennent la voie. Munis de cornes d'appel, ils annoncent l'arrivée du train. Dans la corporation des "roulants", les cheminots (mécaniciens et chauffeurs), jouent un rôle primordial. Le premier conduit, le second alimente le foyer pour la chauffe. Leur tâche est pénible. Au chaud par-devant, au froid par-derrière, ils subissent toutes les températures et essuient toutes les intempéries.

Les progrès du début du 20e siècle

Plus tard, pour améliorer la desserte de Saint-Julien, le train fera une halte entre la Queue des Haies et Maudoux. Le métier de garde-barrière, actionnant avec une manivelle le passage à niveau, fait aussi son apparition…

Dans les années 1920, le service est nettement amélioré en temps et en bien-être, par l'apparition des premiers autorails De Dion-Bouton, épaulés à partir de 1936 par les confortables et rapides auto-motrices diesel-électriques de la société nantaise Brissonneau et Lotz. Après presque cinquante années de bons et loyaux services, le dernier train est passé en gare de Saint-Julien le lundi 24 mars 1947. Le service de cars prenait le relais et la gare désaffectée allait bientôt être transformée pour accueillir le service des Postes et Télécommunications, PTT.

Le petit train aujourd'hui

A Saint-Julien, le mémoire du petit train reste fidèlement, avec le quartier du Petit Anjou, le Chemin de la Ligne et les noms de rues évoquant la belle époque du chemin de fer à vapeur.

En février 2004, le Chemin de la Ligne est aménagé et des arbres sont plantés (chênes, frênes, marronniers, châtaigniers, tilleuls, acacias).

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes